facebook




LA COMPAGNIE
Armstrong Jazz Ballet


Gethigher

Fondé en 1988, L'Armstrong Jazz Ballet continue de façonner son empreinte si caractéristique et profondément lié à la danse de la chorégraphe Geraldine Armstrong. Une écriture dynamique en quête d'harmonie, entre la technique et le "feeling". Elle donne la priorité au mouvement dansé pour atteindre l'exaltation du corps dans son énergie brute et sa sensualité.

Avec plus d'une trentaine d'oeuvres à son actif, l'AJB est dévoué au développement de la danse jazz, partageant avec le public cette parole si peu représentée tant en France qu'à l'étranger.
Dans la volonté de promouvoir cette esthétique, l'AJB enrichit son répertoire avec des signatures de chorégraphes attachés à cette spécificité. L'AJB a récemment eu le plaisir de collaborer avec des artistes uniques tels que Bruce Taylor, Elizabeth Roxas-Dobrish et Donald McKayle.

C'est grâce à la singularité et à l'engagement de ses interprètes, ainsi qu'à sa foi inébranlable que Géraldine Armstrong continue de faire résonner avec son temps sa vision de la danse. Héritière de la gestuelle développée par Matt Mattox, elle puise ses inspirations dans la tradition afro-caribéenne et afro-américaine ; une danse flamboyante et subtile, mélange de jazz et de danse africaine mais aussi de danse classique et des danses modernes.

Le style de l'AJB laisse place à un état de corps viscéral, nourri par les musiques Blues, Negro Spiritual et Gospel entre autres. Une danse théâtre vecteur d'émotion qui souhaite laisser une empreinte positive sur l'âme humaine.





Gethigher


Gospel, blues, jazz, afro ... Un hymne à la vie !

" Les artistes qui défendent en France la danse jazz ne sont pas légion. Géraldine Armstrong compte parmi les plus engagés, les meilleurs aussi. On lui connaît deux maîtres : Matt Mattox qui a formé de nombreux disciples en France et Alvin Ailey, figure de proue américaine. Cʼest en restant fidèle à la leçon de ces deux artistes quʼelle a construit le répertoire de sa compagnie. Dans chacune de ses pièces comme dans celles signées Donald McKayle, Matt Mattox ou Wayne Barbaste, une même constante : accorder la primauté au mouvement et au rythme, exalter les corps autour du blues, du swing ou du gospel avec une richesse alternative, une vibration, une sensualité irradiantes. Sa fine équipe de danseurs interprètes nʼa aucun mal à communier avec le public."
Jean-Claude Dienis - Revue Danser


Les danseurs (sous réserve) :
Sophie Courtin, Laureen Elizabeth, Virginie Liénard, Bérénice Pretat, Emma Sylvain, Magali Vérin,
Assan Beyeck Rifoe, Syfal Boumedhel, Nicolas Godefroy, Gabriel Nabo, Georgey Souchette.
Stagiaire (sous réserve) : Johanne Larnicol.